Médiathèque de l'Institut français du Maroc-Casablanca

121, boulevard Zerktouni
20340 Casablanca

Tél. 05 22 77 98 70

." /> Catalogue en ligne <br><center><font size="3" color="#000080"> Médiathèque de l'Institut français du Maroc-Casablanca<br> <br></font> <font size="2" color="#000080"> 121, boulevard Zerktouni<br> 20340 Casablanca<br> <br> Tél. 05 22 77 98 70<br><br></center></font> .
         




Consultez notre site http://if-maroc.org/casablanca


Pour accéder à votre compte:
Identifiant: première lettre du prénom suivie du nom de famille
Mot de passe: année de naissance




Pendant les vacances scolaires de l'AEFE, du samedi 25 octobre au dimanche 9 novembre, la médiathèque jeunesse est ouverte:
Du mardi au samedi: 10h - 18h / Dimanche: 10h - 14h




Prix littéraires




Prix Nobel de Littérature: Patrick Modiano lauréat 2014
Romancier discret, singulier, Patrick Modiano s’est imposé comme l’un des écrivains majeurs de la littérature française contemporaine depuis son premier roman, La Place de l’Etoile en 1968. De nombreux autres romans ont suivi, creusant, chacun, encore davantage les obsessions d’un homme né en 1945, dont l’enfance aura été continuellement hantée par les spectres de l’occupation, les êtres aux identités doubles, aux existences floues, sans cesse réinventées face à la menace du pire.
Au cœur de son œuvre, on retrouve toujours un personnage masculin à la recherche du passé fragmenté, en quête de sens à travers les mots et les phrases que Modiano sait tendre mieux que personne comme les filets d’une toile d’araignée où se sont pris souvenirs, images fugaces, sensations.
Le Paris des années 40 ou des années 60 devient comme le deuxième personnage de ses textes, qu’il revisite en privilégiant les non-quartiers, ces zones parisiennes comme neutres, excentrées et perdues, où se cacheraient des personnages romanesques et dangereux, et autant de secrets qu’il lui faudra découvrir.
Disponible en médiathèque: 843.914 MOD / 843.92 MOD / 843.081 MOD

Prix littéraire de la Mamounia: Réda Dalil lauréat 2014
Sans surprise, Réda Dalil remporte le Prix littéraire de la Mamounia. «Le Job», son premier roman, est également sélectionné au Prix de la littérature arabe.
Ce Prix littéraire récompense le meilleur roman francophone marocain.
Réda Dalil, économiste de formation, parle dans ce roman des mésaventures et des déceptions d'un jeune Marocain, qui sans emploi, passe par des moments difficiles pour s'en sortir. L’élément déclencheur de ce roman a été « la grande crise financière mondiale de 2008-2009 et les monstrueuses vagues de licenciements qui l’ont accompagnée. Les secousses de ce tsunami né aux États-Unis se sont ressenties aux quatre coins du globe, y compris chez nous où de nombreux cadres supérieurs ont perdu leur emploi », souligne Réda Dalil.
Disponible en médiathèque: MAR 843.92 DAL

Prix des cinq continents : Kamel Daoud lauréat 2014
Le Prix des Cinq continents de la Francophonie met en compétition 10 ouvrages finalistes représentant 4 pays : Canada-Québec, France, Algérie, Suisse.
le jury, présidé par Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice) et composé d'un jury international, a désigné le journaliste algérien Kamel Daoud lauréat 2014 pour son roman « Meursault, contre-enquête » paru chez Actes Sud, en France, et Barzakh, en Algérie.
Le jury a motivé son choix en évoquant : « un roman qui remet en question nos aveuglements historiques toujours actuels et s'interroge sur la justice et la prise en compte de l’altérité une fois apaisée la terreur coloniale », a-t-on appris auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie.
Disponible en médiathèque: 843.92 DAO


Prix Grand Atlas: Moha Souag, Halima Hamdane et Abdellah Baida lauréats 2014.
Dans la catégorie Littérature générale, Moha Souag a remporté le grand Prix pour son roman «Nos plus beaux jours». Il s’agit d’un hommage aux femmes qui révèle avec force le talent narratif et poétique de cet auteur, qui plonge le lecteur dans les contradictions d'une société déployant sous ses doigts, à travers les deux personnages principaux, ses espoirs et ses souffrances.
Pour sa part, Halima Hamdane a décroché le prix dans la catégorie Littérature Jeunesse, avec "Hdidane le rusé" (illustré par Laure Gomez). Il est question d’un roman inspiré d'un conte traditionnel des plus connus ayant bercé notre enfance, que nous avons aimé et adoré. Son édition permet de faire connaitre aux nouvelles générations ce classique de la littérature orale marocaine.
De son côté, Abdellah Baida, qui concourait dans la catégorie Littérature générale, a été récompensé par le prix du public "Culturthèque" ainsi que par celui des Etudiants pour son ouvrage "Le Dernier Salto", un récit ponctué d'élévations et de chutes où le saut qui se veut initialement expérience corporelle devient sublimation spirituelle.
Le jury du Prix Grand Atlas (PGA 2014) était présidé par Jean-Christophe Rufin, médecin, diplomate, académicien, écrivain voyageur et humaniste français, entouré de l'universitaire Assia Belhabib, du libraire tangérois Hamid Abbou et de Kenza Sefrioui, lauréate du Prix Grand Atlas 2013 et journaliste culturelle.
Créé par l'Ambassade de France pour valoriser la création littéraire et éditoriale francophone au Maroc, le Prix Grand Atlas rend hommage depuis deux décennies à des auteurs et des traducteurs de livres francophones.

Le dernier salto, Abdellah Baïda / Marsam - MAR 843.92 BAI
Nos plus beaux jours, Moha Souag / éditions du Sirocco - MAR 843.92 SOU >
Hdidane le rusé, Halima Hamdane & Laure Gomez / Yomad - JC HAM






Médiathèque de l'Institut français du Maroc-Casablanca

121, boulevard Zerktouni
20340 Casablanca

Tél. 05 22 77 98 70

Se connecter



  

Adresse


Médiathèque de l'Institut français du Maroc-Casablanca

121, boulevard Zerktouni
20340 Casablanca

Tél. 05 22 77 98 70


121 Boulevard Zerktouni
20340 Casablanca
Maroc 
Tél. 05 22 77 98 70